français   •   english

Installation of the Most Rev. Raymond Poisson

Adresse du Nonce Apostolique, Mgr Luigi Bonazzi

Joliette, 4 novembre 2015

 

Au nom du Pape François et au nom de l’Église un profond remerciement à S.E. Mgr. Gilles Lussier qui, pendant 24 ans, a été votre Évêque après avoir été pendant Presque trois ans Évêque Auxiliaire de Saint-Jérôme.

Un Évêque missionnaire, qui a conduit le Diocèse avec un esprit missionnaire, en fidélité à l’esprit missionnaire qui a bien animé la vie chrétienne du Diocèse de Joliette. Rappelons-nous que Des missionnaires originaires du diocèse sont morts martyrs en Chine et aux Philippines durant la dernière guerre mondiale. Aussi a-t-il été reconnu et apprécié comme pasteur éclairé et visionnaire, sensible aux besoins et aux attentes de la communauté diocésaine.

Signe de cette esprit missionnaire et visionnaire a été l’initiative qui a amené le Diocèse de Joliette à se donner comme une feuille de route, qu’on a appelé le «Projet ecclésial du diocèse, AVANCE AU LARGE». Ce projet rassembleur continue encore aujourd’hui. La devise épiscopale de Mons. Lussier est « Selon Sa Parole », qui autorise à prendre le large avec confiance.

Á votre nouvel Évêque, Mgr. Raymond Poisson, et à vous tous mes meilleurs vœux de savoir bien écrire cette nouvelle page de l’histoire de la vie de votre Diocèse, qui est aussi une nouvelle page de l’histoire du Québec et du Canada.

D’où viennent-ils les choses nouvelles ? Qui en est-il l’auteur ? C’est Dieu. C’est le Rédempteur de l’homme, Jésus : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. » Et il dit : « Écris, car ces paroles sont dignes de foi et vraies. » (Apo 21,5).

Je vous souhaite le courage de travailler avec Dieu, de croire qu’Il veut faire de grandes choses avec vous et pour vous. J’ai été frappé par le discours de Saint Charles Borromée, Patron principal de votre Diocèse et Titulaire de votre Cathédrale, à la conclusion du onzième Synode diocésain, le 21 avril 1584 : « Avec générosité et noblesse d’esprit, décidons-nous à servir Dieu parce que nous l’aimons…Lui seul soit la cause, le but et la récompense de notre amour pour Lui…. J’aimerais qu’une seule soit la raison qui nous amène à faire et supporter toutes ces tâches, j’oserais dire, même des tâches encore plus nombreuses et lourdes : Dieu est celui pour lequel nous nous fatiguons, Dieu est Celui à qui nous servons ».

Ces mots de Saint Charles trouvent un écho et une syntonie profonde avec la devise de Mgr. Poisson : « Adspicientes in Jesum » (les yeux fixés sur Jésus, He 12,2).

Bien sûr, le Seigneur nous donne des signes de sa présence et des instruments pour travailler avec lui, pour construire sur le roc. Un de ces instruments est l’Évêque ! L’Évêque, en effet, est toujours et avant tout un don d’en-haut. En réalité, dans la personne de l’Évêque se manifeste de manière visible la volonté du Seigneur de demeurer au milieu de son peuple comme le Bon Pasteur. C’est ce qu’enseigne le Concile Vatican II: “En la personne des évêques assistés des prêtres, c’est le Seigneur Jésus Christ, Pontife suprême, qui est présent au milieu des croyants” (LG, 21).

Je vous invite donc tous, prêtres, religieux et religieuses, diacres permanents et vous fidèles laïcs, à collaborer avec Mgr Poisson, de manière à écrire une nouvelle page, belle et digne d’être racontée aux futures générations, de la vie de votre Diocèse.

Le trait qui mieux caractérise Saint Charles est la tentative de créer une sainteté du peuple, une sainteté collective, la tentative de rendre sainte toute la communauté. Cela me semble la chose la plus belle et d’autant plus nécessaire en notre temps.

Ensemble, vous pourrez être serviteurs de l’Évangile, salut et joie pour le monde.